COLLECTION DE 2500 PEINTURES CONTEMPORAINES SUR TOILE POUR VOTRE DECO INTERIEURE

 

FRAIS DE LIVRAISON

      

 

JUSQU'AU 23/11/2014

- 50%

 sur le forfait livraison

(voir les tarifs)


Informations

La newsletter
Pour recevoir nos offres par e-mail, inscrivez-vous ici:
Suivez-nous !!!

 

Peintures sur toile sur facebook

 

Peintures sur toile sur pinterest

 

Remodeling and Home Design

 

» Citations
Exporter en pdf  Exporter en pdf


PAROLES DE PEINTRES CELEBRES

 

 

" La douleur passe, la beauté reste"    Pierre Auguste Renoir

" Le premier mérite d'un tableau est d'être une fête pour l'oeil"   Eugène Delacroix

"Un tableau était une somme d'additions. Chez moi, un tableau est une somme de destructionsPablo Picasso

"La peinture, c'est très facile quand vous ne savez pas comment faire. Quand vous le savez, c'est très difficile " Edgar Degas

"Ce qui vaut la peine d'être fait vaut la peine d'être bien fait" Nicolas Poussin

"Tous les tableaux devraient être de la même taille et de la même couleur de sorte qu'ils seraient interchangeables et que personne n'aurait le sentiment d'en avoir un bon ou un mauvais" Léonard de Vinci

" Je peins n'importe qui, n'importe qui me le demande" Andy Warhol

"Les toiles sont les pages des journaux intimes des peintres." Zao WOU-KI.

"L'art des affaires est l'étape qui succède à l'art. J'ai commencé comme artiste commercial, et je veux finir comme artiste d'affaires. Après avoir fait ce qu'on appelle de «l'art», ou ce qu'on veut, je me suis mis à l'art des affaires." Andy WARHOL.

"Oui, mes toiles peuvent ressembler à de l'architecture. Je me suis toujours sentie un peu faible et la peinture est une manière de me construire moi-même, en produisant mon tableau." Maria Elena VIEIRA DA SILVA.

"Seuls les hommes malades peuvent être artistes. C'est que leur souffrance les pousse à faire des choses qui remetttent un sens à ce monde. L'homme sensible ou artiste ne peut qu'être malade dans notre vie civilisée pleine de mensonges." Bram VAN VELDE.

"Tous ces gens qui vous rasent sur l’art, allez donc leur apprendre que ce n’est pas seulement une question de métier, qu’il faut, en plus, un certain quelque chose, dont aucun professeur n’enseigne le secret... de la finesse... du charme et cela, on le porte en soi." Pierre-Auguste RENOIR.

"La difficulté de ma pensée, quand je souhaite trouver un tableau, c'est d'obtenir une image qui résiste à toute explication." René MAGRITTE.

"Alors que j’étais encore adolescent, en 1946, j’allais signer mon nom de l’autre coté du ciel durant un fantastique voyage réaliste-imaginaire. Ce jour-là, alors que j’étais étendu sur la plage de Nice, je me mis à éprouver de la haine pour les oiseaux qui volaient de-ci de-là dans mon beau ciel bleu sans nuages, parce qu’ils essayaient de faire des trous dans la plus belle et la plus grande de mes œuvres". Yves KLEIN.

"C'était l'une de ces soirées où je demandai à dix ou quinze personnes de me donner des idées, jusqu'au moment où une amie m'a posé la bonne question:
"Qu'est ce que tu préfères?"
C'est ainsi que je me mis à peindre l'argent." Andy WARHOL.

"Les grands artistes ont du hasard dans leur talent et du talent dans leur hasard." Victor HUGO.

"Ce qui entend le plus de bêtises dans le monde est peut-être un tableau de musée." Jules et Edmond de GONCOURT.

"On ne peut pas toujours avoir son chapeau à la main, c’est pourquoi on a inventé le portemanteau. Moi j’ai trouvé la peinture pour suspendre à un clou mes idées fixes." Georges BRAQUE.

"Je ne sais réellement pas si mes peintures sont ou non surréalistes, mais ce que je sais c'est qu'elles sont l'expression la plus authentique de moi-même et déconsidèrent tout jugement, tout préjugé et de qui que ce soit..." Frida KAHLO.

"Tous mes tableaux sont des accidents." Francis BACON.


"Le Louvre est le livre où nous apprenons à lire. Nous ne devons pas cependant nous contenter des belles formules de nos illustres devanciers." Cézanne

- Aller de l’avant, vivement et sans reprise, le trait dans la pâte colorée... Henri Michaux

- " Pour peindre, il faut d’abord imaginer les moyens. Il faut ensuite en trouver en cours d’exécution, qui se présenteront forcément". Bonnard

- "Peindre, c’est avoir les mains prises dans un matelas" Franz Kline

- "Qu’est-ce qui suscite le désir de peindre ? Cela peut être des objets, des pensées, un souvenir, des sensations, qui n’ont rien à voir directement avec la peinture." Philip Guston

- "La peinture est une chose mentale" Léonard de Vinci

- "Peindre, c’est contraster"Cézanne

- "Tout le monde sait ce qu’est l’art, sauf l’artiste. Lui apparemment, il ne doit pas tant rechercher les fins ultimes de l’art que le moyen de continuer à travailler. Chaque fois qu’il peint ; il doit trouver confiance en lui, croire en son instinct, sans savoir comment tout cela tournera." Philip Guston

- "J’utilise tout ce que j’ai appris en peinture : être concentré, précis, être relâché, être conscient." Philip Guston

- "Qu’est ce que, au fond, un peintre ? C’est un collectionneur qui veut se constituer une collection en faisant lui-même les tableaux qu’il aime chez les autres." Picasso

- "Un auteur n’est pas un copiste, il est celui qui, avant les autres a vu, qui trouve." Henri Michaux

- "Le but du peintre est d’obtenir par son ouvrage la gloire, la reconnaissance et la bienveillance plutôt que de s’enrichir." Alberti

- " Les peintres ne savent pas ce qu’ils font, ce sont des demi-fous et j’en suis un." Van Dongen

- "J’aime mieux un abruti qu’une machine." Renoir

- "On doit avant tout essayer de développer sa personnalité" Cézanne

- "Si on naît poète, on devient ouvrier..." Zola

- " Il y a une formule qui convient parfaitement à la peinture : beaucoup de petits mensonges pour une grande vérité." Bonnard

- "Les connaisseurs français ( professionnels, intellectuels et artistes), refusent le statut et la dignité de l’œuvre d’art aux scènes de folklore (du type « grand pardon en Bretagne », ou « les Gitans ») paysages (bruyères, sous-bois au printemps ou en automne, avec ou sans biches, lacs de montagne ou bords de mer, bocages ou pommiers neigeux, couchers de soleil, natures mortes aux fleurs, aux fruits, aux poissons, au gibier, nus, aquarelles touristiques (gondoles vénitiennes ou Sacré-cœur de Montmartre) tout ce que l’on a l’habitude d’appeler la « peinture calendrier » ou « de bazar » Antoni Tapies

- "Si l’on ne se laisse pas séduire par les tours de passe-passe qui constituent la convention appelée art, l’expérience ne vaut pas d’être poursuivie. (...) plus on connaît les trucs des magiciens et plus cela paraît stupide, car tout cela n’est en réalité absolument rien. C’est une pure illusion faite pour réjouir les innocents qui s’y laissent tromper." Antoni Tapies



- "C'était à l'approche du crépuscule, je revenais chez moi avec ma boîte de couleurs, après une étude, encore tout plongé dans mon rêve et dans le souvenir du travail accompli, lorsque j'aperçus soudain au mur un tableau d'une extraordinaire beauté, brillant d'un rayon intérieur. Je restai interdit, puis m'approchai de ce tableau-rébus où je ne voyais que des formes et des couleurs dont la teneur me restait incompréhensible". Kandinsky

- "Je trouvai vite la clé: c'était un tableau de moi accroché de côté. J'essayai le lendemain à la lumière du jour de retrouver l'impression de la veille, je n'y réussis qu'à moitié". Kandinsky

- "Même à l'envers , je retrouvais toujours l'objet ; et puis il manquait aussi la lumière crépusculaire. Je sus alors expressément que les objets nuisaient à ma peinture". Kandinsky